La pizza : histoire à travers le temps !

La pizza a connu plusieurs formes et différentes évolutions pour nous arriver, à ce jour, telle que nous la connaissons.

D’abord, nous retrouvons sa trace en Égypte des pharaons, en Grèce classique et à Rome antique. En effet, différentes formes de fouaces ont existé à travers les anciennes civilisations. Celles-ci ont été à base de pâte concoctée d’un mélange de farine de céréales, d’eau et de divers assaisonnements.

De même, c’est au Moyen Âge que la pizza a commencé à trouver sa forme actuelle. En effet, la venue des bufflesses, avec les Lombards en Italie, a amorcé la création de la mozzarella.

Cependant, la tomate n’a été ajoutée à la pizza qu’après la découverte du nouveau monde à l’époque moderne.

La pizza du 21ème siècle

D’origine napolitaine, la pizza à la sauce tomate a connu une grande évolution entre les XVIII et XIX siècles. C’est à cette époque-là qu’elle s’impose comme le plat préféré des Napolitains.

Bien qu’elle soit de coutume consommée sur le chemin ou à la maison, la pizza fonde la nouvelle habitude de la consommer près du four dans les pizzérias. Ainsi, la pizza telle que nous la connaissons aujourd’hui vit le jour, et devient du coup l’un des principaux plats napolitains.

Au début du 21e siècle, la pizza a conquis les palais de l’Europe, à l’Amérique et au Japon en devenant patrimoine de toute l’humanité.

En matière de consommation, les Français consomment chaque année 3 milliards de pizzas, contre 700 millions de sandwichs et 90 millions de hamburgers. Calcul fait, cela nous donne une moyenne de 10 kilos de pizza par an et par habitant. Ceci fait de la France le deuxième pays consommateur de pizza au monde après les États-Unis.

Pizza Margherita : création et origine

Aux tomates et à la mozzarella, la fameuse pizza Margherita a été créée par le pizzaiolo Raffaele Esposito de la pizzéria Pietro e Basta cosi. En 1889, celui-ci a été remercié par Dévot Galli Camillo, chef des Services de Table de la Maison Royale pour les pizzas qu’il avait préparées. Cette pizza a été nommée à l’honneur de la Reine Margherita.

La pizza en France : une histoire aux origines napolitaine !

La grande différence entre la pizza française et celle napolitaine est les particularités des farines utilisées. En effet, la pâte classique de la pizza est insensible aux effets de la fermentation. Alors que c’est celle-ci qui lui apporte tout le goût et la flaveur. D’ailleurs, la pizza napolitaine a des bords bien développés. Aussi, elle est pauvre en garniture et ayant des gonflements disgracieux.

D’ailleurs, il n’est pas anodin que Marseille soit la capitale française de la pizza depuis 100 ans.

En effet, nous décomptons en France 13 000 pizzérias et 6000 camions à pizzas. Cela sans oublier les supermarchés qui vendent des pizzas réfrigérées ou congelées. Néanmoins, celles-ci sont fabriquées dans des usines, de manière artisanale.

La pizza d’aujourd’hui en France existe en plusieurs versions et sous des marques différentes.

Cependant, découvrez une large panoplie de pizzas originales particulièrement la pizza à Firminy.

Edith
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: